• TOP
  • 人 Gens

番組紹介 Présentation de l’émission

人 Gens

楽器を持たないパンクバンド「BiSH」

  • France Icon
  • Francais

BiSH, le groupe punk sans instruments

Le groupe punk BiSH

Une performance incroyable, des concerts enflammés avec des chansons bien écrites : c'est l'apanage des six jeunes femmes de BiSH, le groupe punk sans instruments.
Capables de crier d'émotion pendant leurs morceaux ou de jouer la même chanson 13 fois d'affilée, elles mettent le feu à la scène sans respecter les règles du jeu.
En décembre 2018, leurs concerts solo dans les halls 9, 10 et 11 du Makuhari Messe attirent 17 000 spectateurs.
Leur single « Paint it Black » est premier du classement hebdomadaire Oricon en mars 2018...
Autant dire qu'elles font du bruit !
Esprit Japon les a suivies lors du dernier concert de leur tournée japonaise.
Nous y découvrirons des nouveaux aspects de leurs personnalités, et pourquoi elles ont tant de succès.

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 1.

Leur concept de départ : les « idoles de merde fraîche »

Difficile de croire que ce sont des idoles en voyant leurs premier concerts dans de petites salles et leurs premières vidéos.
Dans l'une d'entre elles, elles courent un marathon : nous sommes bien loin des petites idoles bien proprettes.
Capable de tout elles ont su captiver l'attention avec leurs improbables créations.

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 2.

Leur plus grand atout : leurs concerts

A grand renfort de cris et de head banging, leur performance ne laisse pas indifférent.
Ce groupe de jeunes filles n'a rien à envier aux groupes de punk masculins...

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 3.

Ce qui les fait avancer

La source de leur énergie : l'esprit de revanche.
Au lycée, la plupart d'entre elles ont été victimes de harcèlement.
C'est grâce à cette colère qu'elles donnent tout sur scène, même devant quelques dizaines de spectateurs seulement.

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 4.

Des autodidactes

En réalité, la majorité de leurs chorégraphies ne sont pas créées par un professionnel ; mais par elles-mêmes.
Aina The End est celle qui dirige généralement les mouvements dansés, et elle aime proposer des gestes qui peuvent être repris par le public.
Ainsi, toute la salle ne fait qu'un ! De plus, elles proposent leurs propres sketches pendant leurs concerts.
Comment s'y prennent-elles ?
Il est évident que pour elles, la scène est un champ de bataille...

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 5.

Le dernier concert de leur tournée japonaise

Après 3 mois de tournée, comment sera leur grand final ?

 

Next notice

Les restaurants étoilés de Paris s'arrachent les produits de la ferme Yamashita

 

Les restaurants étoilés de Paris s'arrachent les produits de la ferme Yamashita

 

Contact

■ BiSH

 

アーカイブ

page top