• TOP
  • 人 Gens

番組紹介 Présentation de l’émission

人 Gens

「東京花火大祭」の裏側に迫る

  • France Icon
  • Francais

Les coulisses des grands feux d'artifice de Tôkyô

Saiki Satoshi, leader du groupe d'artificiers « Margaux »

Au Japon, les feux d'artifice sont une tradition.
En été, ils éclairent les cieux.
Les artificiers du Japon, grand pays du feu d'artifice, bénéficient de 400 ans d'expérience et de tradition.
Cet été, les feux d'artifice s'allient au kabuki, une forme de théâtre née sous l'ère Edo, pour une grande première historique !

Les coulisses des grands feux d'artifice de Tôkyô

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 1.

Jusqu'en 2015, les « grands feux d'artifice de la baie de Tôkyô » ont eu lieu chaque année depuis 30 ans.

Mais en raison des préparatifs pour les Jeux Olympiques et para-olympiques de 2020, ils ont été temporairement arrêtés...
De nombreuses voix se sont élevées pour demander leur reprise.
Pour répondre à cet appel, le grand retour des feux d'artifice de la baie de Tôkyô a été autorisé en 2018.

Les coulisses des grands feux d'artifice de Tôkyô

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 2.

La veille du spectacle, Saiki Satoshi et son collectif Margaux effectuent des répétitions sur la grande scène.

Ce grand collectif japonais a remporté le grand prix de la coupe du monde des feux d'artifice en 2014.
Leurs spectaculaires performances sont très appréciées, tout particulièrement pour leurs jeux de lumières, véritables pluies d'étoiles, et la synchronicité des feux et de la musique.

Les coulisses des grands feux d'artifice de Tôkyô

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 3.

Une collaboration kabuki – feux d'artifice

Jouissant d'une réputation légendaire au Japon, le responsable du kabuki n'est autre que Ichikawa Ebizô.
Mais la réussite de ce spectacle dépend énormément du timing de la musique et des feux d'artifice...
Pour Saiki et son collectif Margaux, ce sera une mission très difficile à remplir.

Les coulisses des grands feux d'artifice de Tôkyô

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 4.

Les feux sont entièrement programmés par ordinateur

Autrefois, les pièces pyrotechniques étaient placées et tirées manuellement.
Aujourd'hui, les timings de l'envoi de la musique et des feux sont entièrement gérés par un programme informatique.
Les réglages sont très précis : au centième de seconde près !

Les coulisses des grands feux d'artifice de TôkyôLes coulisses des grands feux d'artifice de Tôkyô

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 5.

Les pièces pyrotechniques ont peu changé malgré les progrès techniques

Tout commence avec la fabrication des « étoiles », ce sont de petites boules de poudre aglomérée qui vont remplir les pièces pyrotechniques.
Une fois sèches, on les fait grossir en plusieurs étapes en ajoutant à chaque fois de la poudre mêlée à de l'eau.
Puis on remplit deux hémisphères avec ces « étoiles », et enfin les deux parties sont collées ensemble pour former une sphère qu'on enveloppera de couches de papier successives : c'est la naissance d'une pièce pyrotechnique.

Les coulisses des grands feux d'artifice de Tôkyô

Les coulisses des grands feux d'artifice de Tôkyô

Les coulisses des grands feux d'artifice de Tôkyô

Les coulisses des grands feux d'artifice de Tôkyô

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 6.

Kanuki et feux d'artifice : une collaboration unique

Les feux d'artifice explosent dans le ciel, en parfaite harmonie avec la gestuelle de Ichikawa Ebizô, qui interprète le personnage de Goemon.
La baie de Tôkyô est sous le charme...
Une nuit d'été où les spectateurs pourront vivre un magnifique rêve éveillé.

Les coulisses des grands feux d'artifice de Tôkyô

 

Next notice

Le jeans d'Okayama

Le jeans d'Okayama

 

Contact

● Société Margaux

● Toyokawa Inari

アーカイブ

page top