• TOP
  • 人 Gens

番組紹介 Présentation de l’émission

人 Gens

日本の新生児医療に光を灯したベトナム人「新田一福」

  • France Icon
  • Francais

Tran Ngoc Phuc, le vietnamien qui a révolutionné les soins pour nouveaux-nés

Metran, la société de Tran Ngoc Phuc

Avant que les respirateurs pour nouveaux-nés ne soient inventés, les bébés de moins de 2,5 kg avec des problèmes respiratoires n'avaient qu'une faible chance de survie.
Pour tenter d'y apporter une solution, Tran Ngoc Phuc s'est lancé dans le développement d'un respirateur.
Après avoir surmonté de grandes difficultés, il parvient à créer un appareil qui deviendra indispensable pour les soins des nouveaux-nés.
Aujourd'hui, grâce à lui, leur taux de mortalité a énormément baissé au Japon...
Suivons les traces de cet homme.

Tran Ngoc Phuc, le vietnamien qui a révolutionné les soins pour nouveaux-nés

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 1.

Tran Ngoc Phuc, venu du Vietnam

Phuc arrive au Japon en 1968 en tant que jeune étudiant vietnamien.
Il souhaite étudier les sciences et techniques japonaises pour monter une société de produits pharmaceutiques une fois rentré dans son pays.
Mais la guerre fait rage au Vietnam, l'empêchant de rentrer chez lui...
Il poursuit ainsi sa route et trouve du travail au Japon.

Tran Ngoc Phuc, le vietnamien qui a révolutionné les soins pour nouveaux-nés

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 2.

De visite dans un hôpital, il découvre une scène qui le marque

À cette époque, la plupart des bébés prématurés de moins d'un kilo qui ne peuvent pas respirer seuls se voient attribuer une machine à usage des adultes et leur taux de survie est très bas.
Phuc décide donc de créer une machine adaptée à ces enfants et commence les recherches à côté de son travail.

Tran Ngoc Phuc, le vietnamien qui a révolutionné les soins pour nouveaux-nés

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 3.

La ventilation par oscillation à haute fréquence (VOHF)

Parce que leurs poumons sont écrasés, les bébés prématurés ne peuvent pas respirer.
Si on leur donne un respirateur pour adultes, la pression est trop grande pour leurs voies respiratoires.
La ventilation oscillatoire à haute fréquence vient résoudre ce problème : la pompe vibre au rythme de 900 coups par minute et envoie de toutes petites quantités d'air.
Après avoir étudié de nombreux documents et sources, Phuc découvre que cette technique est la solution : il se lance dans le développement d'une machine basée sur ce principe.

Tran Ngoc Phuc, le vietnamien qui a révolutionné les soins pour nouveaux-nés

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 4.

Phuc crée la société Metran

En 1984, il quitte son travail pour fonder sa société, Metran et se lance corps et âme dans le développement de son respirateur pour nouveaux-nés.
Mais les fabricants ne l'entendent pas de cette oreille : une telle machine représente de grands risques et peu de profits potentiels.
Il ne parvient donc pas à lever sufisamment de fonds.
Mais le patron de son entreprise précédente et un ancien collègue médecin viennent lui apporter une aide providentielle.

Tran Ngoc Phuc, le vietnamien qui a révolutionné les soins pour nouveaux-nésTran Ngoc Phuc, le vietnamien qui a révolutionné les soins pour nouveaux-nés

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 5.

Une machine qui utilise la VOHF

En 1985, le Humming Bird voit le jour.
Il s'agit du premier respirateur pour nouveaux-nés.
Les hôpitaux japonais passent immédiatement commande, comme s'ils l'attendaient...
Aujourd'hui, 90 % des établissements de soin ont leur exemplaire.

Tran Ngoc Phuc, le vietnamien qui a révolutionné les soins pour nouveaux-nés

 

Next notice

Les secrets des « hakus »

Les secrets des « hakus »

 

Contact

● Société Metran

●Hôtel Ôkura Ebina

アーカイブ

page top